La stimulation magnétique transcrânienne répétitive pour le traitement de l'acouphène

 
smt-tms-to-headLa stimulation magnétique transcranienne (ou TMS, abréviation de l'anglais Transcranial Magnetic Stimulation) est une technique médicale mise au point dans les années 1985. utilisée dans le diagnostic des maladies neurologiques, comme outil d'investigation scientifique en neurosciences et comme traitement clinique dans certaines affections psychiatriques.

Aprés repérage par IRM (Imagerie par Résonnance magnétique fonctionnelle). Elle consiste à appliquer une impulsion magnétique sur le cerveau à travers le crâne de façon indolore en plaçant une bobine à la surface de la tête.On crée un champ magnétique variable en faisant passer un courant électrique alternatif bien contrôlé dans une bobine de fil de cuivre dans une gaine isolante. Lorsqu'on le place près de la tête, le champ déclenche une activité électrique dans le cortex. Les courants à basse fréquence (< 1 Hz) réduisent l'activité et les courants à haute fréquence l'augmentent. Grâce au passage d'un courant électrique dans une "bobine" placée sur le scalp, on crée un champ magnétique orienté perpendiculairement au courant ; ce champ magnétique induit à son tour dans les tissus adjacents un courant électrique parallèle - mais de direction opposée - au courant de stimulation. En d'autres termes la SMT est finalement une stimulation électrique, mais obtenue sans électrodes et n'ayant pas d'effets indésirables majeurs

STIMULATEUR MAGNÉTIQUE

smt-treatment-machineCes champs magnétiques induisent un champ électrique qui modifie donc l'activité des neurones situés dans le champ magnétique de la TMS. Une utilisation courante de la TMS est la stimulation dite répétitive (rTMS) qui consiste à émettre une série d'impulsions pendant un intervalle de temps donné de façon à modifier sensiblement l'activité de la région visée.

On peut contrôler l'intensité de la stimulation, la région cérébrale à stimuler, la fréquence des trains d'impulsions délivrées. Une fréquence inférieure à 1 Hz est supposée avoir un effet inhibiteur sur les neurones visés. Supérieure à 3 Hz, elle serait excitatrice

Il est bien établi actuellement que les acouphènes chroniques sont associées à l'augmentation de l'activité du cortex temporo-pariétal. La modulation de cette activité aberrante par des stimulations magnétiques transcrâniennes répétitives (SMTr) peut contribuer au traitement des acouphènes qui résistent aux traitements classiques. Depuis 2003, les chercheurs européens ont prouvé le potentiel thérapeutique de la SMT dans le traitement des acouphènes chroniques. Les recherches dans ce domaine continuent activement afin d' augmenter l'efficacité des protocoles thérapeutiques.La SMTr utilisée à basse fréquence sur le cortex auditif primaire gauche permet de traiter ce trouble d'hyperexcitabilité et de réduire ou soulager le bourdonnement dans les oreilles.Il faut au moins deux traitements par jour pendant cinq jours pour ressentir les effets bénéfiques du traitement. Le traitement de l'acouphène est extrêmement ciblé. Les patients doivent porter un bonnet de bain sur lequel sont tracés les zones à stimuler.


EXTRAITS D'ARTICLES RECONNUS PAR LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE ET PUBLIÉS DANS DES REVUES MÉDICALES SUR LA SMTr ET LES ACOUPHÈNES

« cette étude démontre qu'il est possible d'utiliser régulièrement la SMTr pour contrôler l'acouphène chronique. Un traitement régulier pourrait empêcher la fréquence des acouphènes de s'étendre aux aires adjacentes du cortex »

(Mennemeier et al., 2008)

« Une évaluation faite après trois mois a démontré les effets bénéfiques du traitement par SMTr combinée de la zone préfrontale et temporale. Ces résultats confirment de récentes données suggérant l'implication des zones du cerveau auditif et non auditif dans la physiopathologie des acouphènes. »

(Kleinjung et al., 2008)

« Une stimulation prolongée à basse fréquence (1 Hz) s'est avérée efficace pour 62.5 % des patients. L'effet s'est fait sentir 48 heures après le traitement et s'est prolongé pendant environ cinq jours.»

(Londero et. al., 2006)

« Le taux d'acouphènes s'est nettement amélioré après cinq jours de SMTr active, ce qui ne s'est pas produit lors d'une stimulation placébo.»

(Kleinjung et.al., 2006)

« Après une SMTr active, on a pu noter une amélioration modérée de la perception des acouphènes. Pour certains patients, les effets du traitement se sont fait sentir pendant près de six mois. »

(Langguth et. al., 2006)

Notre site en signet

Notre page Facebook

Heures d’ouverture

Lundi au Vendredi: 9am à 5pm
Samedi: Fermé
Dimanche: Fermé


Contactez-Nous

logo clinique accouphene montreal big dk
3400 Jean-Talon Ouest, Suite 100, Montréal, QC H3R 2R8
@ Courriel:
  Téléphone: (514) 933-1333
 Télécopie : (514) 933-6318


TROUVEZ LA CLINIQUE AVEC LES CARTES GOOGLE

Par Metro
Station Plamondon
(Côte-Vertu)
  metro   Par Autobus
92 - 72
  bus   Accès
facile
  handicap
Questions ?
1000 caractères restants
Notre téléphone : (514) 933-1333

Questions ?
1000 caractères restants
Notre téléphone : (514) 933-1333

square-facebook-60
suivez-nous